Vallée de la Bruche

Dossier de presse

Enjeux touristiques et environnementaux

17/05/2022 • 2 minutes de lecture
Mis à jour le 19/05/2022
Contact presse

Maureen LABBAYE

NOIIZY

Ressources
Press Kit

Une forêt sert à produire du bois, à accueillir du public mais joue également un rôle environnemental. Le printemps de la forêt met ainsi en exergue la multifonctionnalité de la forêt. L’événement vient contrer les idées reçues quant à l’impact néfaste de l’Homme sur elle.

La récolte du matériau bois, quand elle est raisonnée, ne met pas la forêt en péril, bien au contraire. Les activités de loisirs en forêt sont paradoxalement parfois plus destructrices... Le printemps de la forêt, c’est ainsi l’occasion de se sensibiliser aux gestes à respecter pour préserver ce poumon vert aux multiples facettes.

En cela, la manifestation rejoint ainsi la stratégie touristique de la Vallée de la Bruche. L’office du tourisme a récemment dévoilé sa feuille de route à l’horizon 2028, intégrant l’augmentation de la fréquentation de la vallée ces deux dernières années. Pour un tourisme plus humain et plus responsable.

Les axes travaillés visent à promouvoir :

- Un tourisme plus durable aux mobilités réinventées qui a pour ambition de faire de la vallée une destination sans voiture: une grande étude est notamment lancée pour l’aménagement de la bande cyclable et la mise à disposition de vélos sur le modèle de l’autopartage

- Une digitalisation et une virtualisation de l’expérience touristique en cohérence avec l’identité de la vallée: nature et culture au service d’une reconnexion à soi et à son environnement

- Un tourisme plus humain, plus responsable dont chaque habitant est le garant et le bénéficiaire

- Un tourisme plus agile et résilient, capable de se réinventer dans sa forme et ses organisations

L’objectif est de créer pour ses hôtes une expérience unique dont les bénéfices et les retombées économiques profitent aux professionnels et les emplois aux habitants.

La ligne ferroviaire est ainsi structurante pour la stratégie touristique. Elle est englobée dans une réflexion plus générale sur le développement des mobilités douces pour le territoire, afin de rendre accessible aux touristes les points d’intérêt en limitant l’usage de la voiture, au profit du vélo notamment. L’objectif est ainsi resanctuariser des lieux parfois surinvestis à certaines périodes de l’année.

Le printemps de la forêt par son contenu et ses ambitions est une parfaite préfiguration de cette feuille de route ambitieuse et innovante.

À l’occasion de cette manifestation, l’office du tourisme lèvera le voile sur son nouveau guide des Sentiers Plaisirs. Un service lancé il y a 33 ans où une cinquantaine d’habitants bénévoles guident les curieux et dévoilent leurs connaissances lors de balades thématiques. Dans ce nouveau guide, 108 randonnées seront proposées dont 52 idées de sorties au départ des gares, marquées de petits pictogrammes ‘train’ pour faciliter la reconnaissance de ces sorties dans le programme. 

Page précédente
Contact presse

Maureen LABBAYE

NOIIZY

Ressources
Press Kit