TRANSVALOR
Communiqué de presse

Transvalor acquiert les titres de propriété intellectuelle de la suite logicielle Z-set, technologie de référence pour la modélisation industrielle.

08/03/2022 • 4 minutes de lecture
Mis à jour le 23/06/2022
Contact presse

Maureen LABBAYE

NOIIZY

Ressources
Press Kit

Le français Transvalor et l’américain NW Numerics (North West Numerics and Modeling) se rapprochent autour de la suite logicielle Z-set.

Transvalor, leader de la simulation de mise en forme et d’analyse structurelle des matériaux, devient propriétaire de cette technologie pionnière aux côtés d’ARMINES et de l’ONERA. Jusqu’alors, la société était leur distributeur. Désormais, l’éditeur français est non seulement le distributeur exclusif mondial mais aussi co-propriétaire du code de Z-set.

Développée au milieu des années 1980, la suite logicielle Z-set constitue un ensemble d’outils numériques dédié à la mécanique des matériaux et au calcul de structures à comportement non-linéaire.

Co-développé par l’ONERA, le Centre des Matériaux (Mines ParisTech) et par la société NW Numerics, ce code de calcul a été distribué exclusivement depuis 1999 par la société Transvalor.

Pour les initiés, Z-set intègre différents modules complémentaires, tels un solveur d’éléments finis, une bibliothèque de loi de comportement des matériaux ou encore un optimiseur permettant de déterminer les paramètres à partir de données d’essais. De plus, de nombreux développements récents ont été réalisés dans les domaines de la mécanique de la rupture et du calcul haute performance et multimodale.

Retour dans le giron français, terre d’origine !

" Notre cœur de métier, Nikolay Osipov, responsable de l’équipe Z-set chez Transvalor, consiste, à partir d’un code scientifique, à construire un système de modélisation, de simulation et d'analyse 3D en mécanique des matériaux et de structures. Cela permet à nos clients industriels de dimensionner leurs pièces les plus critiques. 

Entre autres, nous travaillons sur des interfaces facilitant l'intégration de nos logiciels dans des chaînes de calculs multiphysiques industrielles qui sont aujourd'hui de plus en plus complexes. C'est ainsi que la ligne de code scientifique devient un logiciel industriel et un succès commercial.

À travers nos développements nous contribuons à la sécurité des centrales nucléaires, à l’allégement du poids des voitures, à la performance énergétique des réacteurs d’avions... "


Aujourd’hui, le logiciel Z-set est utilisé dans les process industriels partout dans le monde. En effet, Transvalor compte parmi ses clients des entreprises leader de l’Amérique du Nord au Japon en passant par toute l’Europe continentale. 

 

Transvalor devient copropriétaire de Z-set

En 2015, la propriété du code est scindée entre ses auteurs européens (ARMINES et ONERA) et américains (Ronald Foerch, fondateur de la société NorthWest Numerics and Modeling - NWNM). 

NWNM développe alors sa propre version de Z-set. À partir de cette date, NWNM et Transvalor distribuent chacun, sur leur territoire respectif, le code dans le monde entier. 

" Nous avions conjointement fait le constat d’une nécessaire consolidation, raconte Stéphane Heitz, Directeur généralde Transvalor. Il était apparu évident que pouvoir rassembler nos forces serait un bénéfice pour servir nos clients au mieux et avec la meilleure solution, issue de la fusion des développements de chacun. "


C’est dans ce contexte que NWNM et Transvalor se sont rapprochés pour un transfert des droits patrimoniaux de Z-set. Ce faisant, Transvalor devient non seulement le distributeur exclusif mondial,mais aussi propriétaire du code de base de Z-set avec ses partenaires français ARMINES et ONERA.

Ainsi, la technologie réintègre la communauté scientifique française d’où elle est née il y a une quarantaine d’années, tandis qu’un partenariat fort est établi avec NWNM pour servir au mieux les futurs clients américains de Transvalor.  À l’heure des plans de relance et de France 2030, c’est un bel exemple du rayonnement du savoir-faire et de la technologie française.

" Cette réappropriation du code nous permettra d’aider nos entreprises clientes et partenaires à être plus efficientes dans l’optimisation de leurs process industriels dans un objectif de transition et la sobriété énergétiques, envisage Stéphane Heitz. Nous ambitionnons de pouvoir leur proposer une solution complète, de la simulation de la matière première qu’elles utilisent pour l’élaboration de leurs matériaux du futur jusqu’à la résistance des produits manufacturés aux conditions les plus critiques. "


L’acquisition de la version américaine de Z-set et sa fusion à la version française participe résolument au développement de Transvalor et s’inscrivent pleinement dans le plan stratégique de la société française qui affiche déjà une croissance à deux chiffres !

 

Chiffres clés

🔷  CA 2021 : 10,3 millions d’euros (+18% par rapport à 2020)

🔷  Croissance du CA de Z-set en 2021 : +90%

🔷  Z-set est présent dans 16 pays

🔷  Z-set est présent dans XX pays

🔷 38 ans d’activité et rayonnement international

Contact presse

Maureen LABBAYE

NOIIZY

Ressources
Press Kit