Nutchel
Communiqué de presse

propulsé par

Nutchel installe son premier village forestier en France

20/08/2021 • 7 minutes de lecture
Contact pressessss

Romain CHEVALIER

NOIIZY

Face à l’excès d’urbanité et à la frénésie confinée de notre quotidien, revenir à l’essentiel, se retrouver, s’offrir un instant de slow living hors du temps s’avère vital à notre équilibre. Plus que jamais, le besoin de liberté s’impose.
Animé d’une vision affûtée de l’outdoor et du « glamping », l’opérateur touristique européen Nutchel implante en France son premier village forestier, sur une étendue de 7 hectares en Alsace.

Dès cet automne, près de 40 cabanes en bois offriront une parenthèse authentique au cœur du piémont vosgien, à Plaine dans la Vallée de la Bruche (Région Grand Est) à près de 600 m d’altitude.
L’expérience promet un lâcher-prise salvateur ! Cette ouverture reflète la vision de l’entreprise dont l’ambition est de revaloriser d’anciens sites touristiques, laissés à l’état de friche.

La nouvelle adresse de la reconnexion

En l’Alsace, l’opérateur touristique Nutchel profite du cadre verdoyant et pittoresque de Plaine au cœur de la Vallée de la Bruche pour établir son premier village forestier de 37 cabanes cosy en bois, résolument tournées vers la nature.  
 
Nutchel promet à ses hôtes une expérience de « glamping* » remarquable : véritable retour aux sources, conciliant habilement confort et respect de l’environnement. Fort du plébiscite de sa première implantation dans les Ardennes belges, authentique preuve de concept, le jeune exploitant européen dévoile sa nouvelle réalisation et réaffirme ainsi son leitmotiv : se déconnecter pour mieux se reconnecter, à soi et aux autres.  

 

A moins de 3 km, la gare de Saint-Blaise-la-Roche et ses liaisons TER régulières garantissent une accessibilité optimale du domaine, faisant la part-belle aux mobilités douces. Une promesse de dépaysement à moins d’une heure de Strasbourg et à 3h30 de Paris.  
Facilement accessible, le village devient un lieu pour se ressourcer et se recentrer, avec les gens que l’on aime, le temps d’un week-end ou d’un petit break en cours de semaine. Idéalement situé entre Rhin et Vosges, l’emplacement est destiné à attirer les Français de la région et des milieux urbains ainsi que les Allemands, Suisses et Luxembourgeois. 

 

*Glamping : anglicisme qui désigne un mode d'hébergement touristique en pleine nature avec un confort haut de gamme.  

Rien ne se perd, tout se transforme

Nutchel est soucieux de créer le juste équilibre entre l’empreinte humaine et l’environnement. Il s’agit de sa raison d’être ! 
 
La démarche disruptive de la société, fondée par Clémence Rousseau-Dumarcet, valorise et transfigure l’existant. Attentif à son impact environnemental, le promoteur relève le défi de redynamiser d’anciennes friches touristiques dénaturées et de les rendre plus vertueuses.

Nutchel réinvestit aussi cet espace alsacien pour sa richesse naturelle, patrimoniale et gastronomique. L’acteur touristique espère insuffler un second souffle à ce cadre idyllique et fascinant, laissé pour compte depuis quelques années. Casser pour faire renaître : telle est la volonté affichée de l’entreprise, qui a investi plus de 3,5 millions d’euros dans ce vaste projet.  
 
Cette approche écoresponsable, qui « désartificialise » et « renature » durablement les espaces, dicte les choix du modus operandi. En à peine 6 mois, le domaine a été apuré de ses bâtiments, les murs désamiantés, et les matériaux des anciens bâtiments recyclés et réemployés. Les nouveaux hébergements sont ainsi installés sans fondation et réutilisent les canalisations déjà existantes pour être respectueux des sols. Un reboisement du site est également entamé afin de redonner son caractère primitif au lieu.    

Les aménagements se recentrent sur l’essentiel et limitent leur emprise sur les écosystèmes. Les 37 Tiny House du village, équipées de meubles en matériaux recyclés et d’une superficie pouvant aller jusqu'à 35 m2 chacune, sont construites à partir de bois issus de productions durables et européennes. Fortes du savoir-faire et de la conception exclusive de Nutchel, les cabanes se déclinent en 7 modèles distincts conçus spécifiquement pour le décor luxuriant et naturel de la vallée.  
 
En outre, le village alsacien, dont l’implantation va créer 22 emplois, participe au rayonnement de l’économie locale, en valorisant la promotion de produits régionaux et des partenariats avec des petits producteurs et artisans de la Vallée. Du temps passé, ne subsiste que la piscine du village vacances des années 70, réhabilitée en véritable témoin d’un mode de villégiature d’une autre époque. Elle sert dorénavant d’ultime étape du parcours d’eau qui démarrera dans l’un des deux saunas du domaine.  

La recette du lâcher-prise

Tandis que le rapport à la liberté, à la circulation, au voyage a été, durant des mois, perturbé, et que le seul lien se faisait au travers d’écrans, le besoin de respiration s’installe en véritable nécessité. Les priorités sont revues. Centré autour de ces « nouveaux essentiels », le séjour signé Nutchel se vit comme une véritable plongée dans la nature, au cœur des grands espaces de la Vallée de la Bruche. Un retour aux fondamentaux pour se recentrer, s’évader et recréer les liens.  

De l’émotion au souvenir, Nutchel aspire à réinventer l’utopie : par des gestes simples, au travers d’un retour au pragmatisme primaire, chacun se laisse habiter par un instant de pleine conscience où proximité avec la nature favorise le retour à soi, mais aussi à l’autre.  
 
Nutchel œuvre pour le slow living, en proposant des expériences vraies et simples : allumer une lampe à huile, partager un feu de camp, cuisiner en pleine nature. 

Une micro-aventure à partager

Dès le 22 octobre 2021, il sera possible de résider, pour un court séjour de 2 à 4 nuits, dans l’un des 37 hébergements insolites du village forestier Nutchel L’Alsace. Répartis sur un domaine de 7 hectares, ces cabanes aussi cosy que charmantes se révèlent attractives par leurs lignes pures et design élaboré. De grandes baies font la part-belle au panorama vosgien.  
 
Pouvant accueillir 2 à 6 personnes par cabane, chacune dispose d’une cuisine avec petite gazinière, d’un évier à eau froide, d’une glacière en bois en guise de réfrigérateur, d’un poêle à bois et d’un espace convivial pour profiter de la vue, mais aussi casseroles et ustensiles indispensables pour concocter quelques douceurs, d’une douche à eau chaude et de sanitaires privatifs, d’une terrasse avec barbecue et table de pique-nique, d’une literie digne des plus grands établissements... Certaines cabanes disposent également d’un bain nordique privé pour profiter pleinement du grand air et de l’expérience Nutchel. Ainsi, tout le confort reste de mise, tout en préservant l’authenticité du séjour. 


 
Une fois détendu, l’hôte s’engage avec plaisir dans une micro-aventure, nourrie de multiples activités de plein air : découvrir les alentours à pied ou à vélo, fabriquer une cabane en famille, se retrouver autour d’un panier garni pour le petit-déjeuner ou un barbecue, se décontracter dans l’un de deux saunas du domaine… Assurément bienfaisante et détoxifiante, la parenthèse garantit un bol d’air frais tant pour le corps que pour l’esprit, un lâcher-prise indispensable dans la société actuelle et permet à Nutchel de déployer sa mission : être un créateur de liens. 

Informations pratiques 

Domaine forestier Nutchel L’Alsace 
724 route de Salm 
67420 Plaine 


Ouverture du village : le 22 octobre 2021 

A partir de 90 euros par nuit pour 2 personnes et 110 euros par nuit pour 4 personnes 

Réservations possibles sur nutchel.fr 

Contact presse

Romain CHEVALIER

NOIIZY