Maison de l'Emploi de Strasbourg
Communiqué de presse

350 entreprises engagées autour de la Maison de l’emploi dans une vingtaine d’actions pourvoyeuses d’emplois et de compétences

28/06/2022 • 7 minutes de lecture
Mis à jour le 30/06/2022
Contact presse

Adelise Foucault

NOIIZY

Ressources
Press Kit

Agissant tel un laboratoire de fertilisation croisée en matière d’emploi et de compétences sur le bassin Strasbourg-Ortenau, la Maison de l’emploi de Strasbourg (MDE) est actuellement engagée dans une vingtaine de projets mobilisant plus de 350 entreprises du territoire. A l’occasion de son Assemblée Générale, le 27 juin, la structure associative au mode de gouvernance mixant privé et public a rappelé sa feuille de route visant à favoriser l’émergence d’emplois de qualité, pour tous.

La Maison de l’emploi de Strasbourg (MDE), spécialisée dans l’ingénierie, le déploiement et la coordination de solutions concrètes et opérationnelles sur le champ de l’emploi et des compétences, mène actuellement plus d’une vingtaine de programmes autour de ses trois axes directeurs : 
-- Agir en faveur de l’insertion professionnelle des publics les plus en difficulté, 
-- Accompagner la mutation des compétences et des organisations, 
-- Soutenir le marché de l’emploi transfrontalier.

La MDE agit en coopération avec les différents acteurs du territoire, avec une dimension partenariale forte envers les entreprises du bassin d’emploi de Strasbourg-Ortenau. 35 membres composent le conseil d’administration de la MDE, dont 4 collectivités territoriales locales et l’Etat, 5 chambres consulaires et têtes de réseaux, 12 entreprises, 6 acteurs de l’emploi et 5 partenaires allemands.

350 entreprises sont actuellement engagées dans la co-construction et le déploiement de ces programmes novateurs, sur-mesure et directement opérationnels. La MDE accompagne les entreprises dans la Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels, pour les aider à faire face aux mutations économiques et aux changements systémiques liés à la transition écologique.

«  Trouver de nouvelles façons de faire, être inventifs à l’intérieur des cadres, c’est une capacité que la crise nous a incités à développer où la Maison de l’Emploi de Strasbourg excelle. La MDE sait fédérer autour d’elles les forces vives du territoire autour d’opérations innovantes et “sur-mesure” pour répondre aux besoins des entreprises et à la situation des demandeurs d’emploi du territoire. »

Anne-Marie JEAN,
Présidente de la Maison de l’emploi de Strasbourg,
Vice-Présidente de l’Eurométropole en charge de l’économie et de l’emploi.

Ainsi, la MDE intensifie cette année ses projets inclusifs en faveur de l’insertion professionnelle à travers des initiatives telles que le club des entreprises inclusives et inspirées ou “Rendez-vous en entreprise inconnue ”.  

Plus que jamais, la MDE agit en lien avec les entreprises pour améliorer leur attractivité et leur qualité de vie au travail, via des programmes tels que le Parcours Maintenance ou la démarche de progrès dans les métiers de la propreté.  

Enfin, la MDE s’engage sur le volet transfrontalier, pour favoriser un marché de l’emploi commun, via les « Rheinkafé » et la concrétisation prochaine de KaléidosCOOP, futur tiers lieu consacré à l’emploi, l’économie sociale et solidaire et l’entrepreneuriat au Port du Rhin, co-piloté par la Maison de l’emploi.

Outre sa capacité à agir en coopération avec les différents acteurs du territoire, la MDE incarne la volonté du pacte pour une économie locale durable de l’Eurométropole de Strasbourg, initiée fin 2019, de favoriser la transition vers les nouveaux emplois que va générer la transition écologique et sociale du territoire.  

La MDE, elle-même engagée depuis 2016 dans une démarche de responsabilité sociale, sociétale et environnementale (RSE), porte le développement d’emplois locaux de qualité, pour toutes les typologies de travailleurs, et agit en faveur de la stabilité de l’emploi et des possibilités d’évolution professionnelle. Une mission d’autant plus centrale dans cette période de mutations économiques et de difficultés généralisées des entreprises à recruter. 


L'Assemblée Générale de la Maison de l'emploi de Strasbourg s'est tenue le 27 juin à l'Art Café, à Strasbourg. Crédit photo © P.Groslier

Zoom sur six programmes porteurs pour 2022

Les clubs d’entreprises inclusives et inspirées

60 entreprises du territoire se mobilisent depuis peu au sein des clubs d'entreprises inclusives et inspirées, créés à l’initiative de la MDE. Ces entreprises travaillent en intelligence collective sur leurs politiques inclusives. Elles se réunissent le 8 juillet prochain au château de Pourtalès pour présenter leur guide de l’inclusion, un cahier de bonnes pratiques rédigé par elles. Des ateliers de partages de bonnes pratiques entre entreprises sont aussi au programme. 

FOCALE, une expérimentation réussie à l’échelle des QPV Neuhof-Meinau

L’expérimentation FOCALE mobilise près d’une vingtaine de partenaires (entreprises, organismes de formation, opérateurs de l’emploi et acteurs associatifs) sur les Quartiers Prioritaires de la politique de la Ville (QPV) de Neuhof et de la Meinau. Elle a accompagné depuis début 2020 333 participants à date. Plus de la moitié ont terminé le parcours individuel et sur mesure de 15 mois avec pour la quasi-majorité une solution trouvée : emploi durable, formation ou accompagnement par un des acteurs du service public de l’emploi. 

Les “Rendez-vous en entreprise inconnue”, pour rapprocher offre et demande

Dans la continuité de cette démarche soutenue par un label et un financement de l’Etat, la Maison de l’Emploi a récemment lancé “Rendez-vous en entreprise inconnue”. L’occasion de découvrir les métiers au cœur des entreprises, pour les revaloriser auprès des prescripteurs de l'emploi et des demandeurs d’emploi. 14 visites ont déjà été réalisées.

Le Parcours Maintenance s’essaime sur toute l’Alsace

Le Parcours Maintenance est porté par le Club Génération Industrie, cercle d’intelligence collective et de solidarité inter-entreprises qui fédère quelque 70 entreprises industrielles et acteurs du développement économique, de l’emploi et de la formation du Bas-Rhin.

Le Parcours Maintenance est un programme qualifiant visant la formation et l’embauche de personnes formées - ou la montée en compétences de salariés - sur des postes de maintenance. Des métiers qui souffrent d’une pénurie chronique de main d’œuvre. La démarche a déjà permis à 17 entreprises industrielles alsaciennes d’intégrer dans leurs effectifs 50 opérateurs/techniciens de maintenance à l’issue de formations créées sur mesure pour elles. Avec 100% de réussite pour les personnes passées par ce programme.

Fort de ce succès, le Parcours Maintenance fait aujourd’hui l’objet d’une convention d’essaimage entre la MDE et l’UIMM Alsace, pour être déployée sur l’ensemble du territoire alsacien. 

Signature de la convention d'essaimage du Parcours Maintenance entre l'UIMM Alsace, représentée par Virginie Debruille, directrice du Centre Pôle Formation de l'UIMM Alsace, et la Maison de l'emploi de Strasbourg, représenté par Anne-Marie Jean, sa présidente. Crédit photo © P.Groslier

La démarche de progrès dans les métiers de la propreté

D’autres initiatives démarrent cette année, à l’instar de la démarche de progrès dans les métiers de la propreté. L’objectif : intéresser les jeunes et les demandeurs d’emploi à ces métiers, revaloriser ces derniers, fidéliser les salariés ou encore améliorer la qualité de vie au travail. Une première action – un forum de recrutement – a été organisé le 21 juin. Une centaine d’offres de postes ont été proposées par 25 entreprises du secteur de la propreté.  

Avec le projet KaléidosCOOP, une vocation transfrontalière réaffirmée

L’un des marqueurs forts de cet axe de travail est KaléidosCOOP, projet de tiers-lieu transfrontalier consacré à l’emploi, l’économie sociale et solidaire et l’entrepreneuriat. Ce projet s’installera prochainement sur le site de la COOP au Port du Rhin, où il occupera 2 800 m². Le projet est co-piloté par trois structures locales : la Maison de l’emploi de Strasbourg, la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire (CRESS Grand Est) et Cooproduction, une SCIC qui porte le développement, la structuration et la mutualisation des coopératives d’activité et d’emploi d’Alsace.

En 2022, la MDE poursuit son rendez-vous hebdomadaire “Rheinkafé, en partenariat avec la CCI Alsace Eurométropole. Une approche innovante, ouverte à tous, pour sensibiliser aux perspectives du marché de l’emploi transfrontalier. Le contexte économique actuel est favorable à cette dynamique transfrontalière avec une baisse du taux de chômage à Strasbourg et une augmentation des besoins en main d’œuvre, une situation similaire à celle de l’Ortenau. 

Contact presse

Adelise Foucault

NOIIZY

Ressources
Press Kit