ITL

Dossier de presse

Les pieds dans le terroir, la tête dans le digital

18/12/2020 • 6 minutes de lecture
Contact presse

Adelise Foucault

NOIIZY

Ces dernières années, ITL a opéré un virage stratégique pour mieux valoriser son expertise atypique dans le secteur du marketing direct. Depuis quelques mois, ce repositionnement autour du traitement multicanal de la data s’accélère.

ITL, expert de la data nominative multicanale

La PME créée il y a un peu plus de 35 ans à Oberschaeffolsheim, près de Strasbourg et basée rue du Canal - beau clin d’œil à son cœur de métier – a su conserver cet ADN atypique qui la distingue, les pieds ancrés dans le terroir alsacien et la tête dans le digital. 

Le savoir-faire historique d'ITL - abréviation d’Informatique Traitement de fichiers Locations d’adresses - est la commercialisation et le traitement de fichiers d’adresses BtoC hyper ciblées. L’entreprise a ajouté au fil du temps de nouvelles briques pour aboutir à une offre désormais multicanale : adresses postales, téléphones fixes et sms, adresses emails.

• Une palette de services étoffée

Sa palette de services s’est également étoffée. Au-delà du data broking, qui consiste en la mise à disposition de datas nominatives pour des opérations de marketing direct, ITL fait bénéficier ses clients d’une expertise complète dans le conseil, le traitement, l’analyse et l’enrichissement des données nominatives (data appending et data enhancement), ainsi qu’en asile-colis.

• Une clientèle diversifiée

Ses clients historiques vont de l’e-commerçant à l’éditeur de fichiers, en passant par les entreprises de VPC ou vente directe, les artisans, industriels, agences de retail, souhaitant toucher des cibles commerciales – notamment les seniors - autour de l’univers du vin, de la gastronomie, du terroir, de la santé/bien-être et de l’équipement de la maison. Avec l’élargissement de son offre, ITL accompagne aujourd’hui toute entreprise évoluant sur le marché du BtoC ou du BtoB et dont la data client est au cœur de sa stratégie commerciale.

• Un des leaders français de la base de données partagées

ITL et ses filiales – ITL Atlantic (Bordeaux) et DAFI - emploient 17 personnes pour un chiffre d’affaires consolidé de 6,6 millions d’euros en 2019. ITL dispose de 150 fichiers exclusifs, en location ou échange, 45 millions d’adresses e-mail – 25 millions de SMS proposés grâce à ses partenaires - ce qui le positionne parmi les leaders français des la bases de données partagées.

Les tendances à suivre

« La collecte massive d’emails a marqué le marché français ces quinze dernières années et s’est soldée par une chute vertigineuse de la rentabilité de ce canal si fructueux » -- extrait du livre Blanc «Data Quality : enjeu majeur pour le marché de l’emailing» du SNCD, organisation représentative de la Data Marketing Industrie.

• Les pratiques d’outre-Rhin

Une base de données se construit autour de points de contacts et d’échanges multiples dont le barycentre physique est le consommateur lui-même et non son adresse IP. C’est-à-dire sa localisation géographique, l’adresse postale qui réceptionne le colis ou... le catalogue.

Car c’est en intégrant des i nformations exogènes aux pures données issues de la relation digitale (comme la seule adresse email) que l’on en améliore les performances. ITL constate que de nombreux acteurs ayant fait leur révolution numérique de façon trop radicale en reviennent...

Proche d’un marché allemand où la Vente à distance (VAD) a toujours été très présente, Paul Adam, Président d’ITL,  remarque : « sur les 100 premières entreprises de VAD en Allemagne, seulement 49 dépendent à 100% de leur propre site marchand, et presque tous incluent le catalogue papier et l’asile colis comme outils drive to web dans leur stratégie multicanale. »

• La valeur ajoutée du papier

Il n’est plus question aujourd’hui d’opposer le canal « courrier » aux canaux digitaux. Le papier sert à être touché, lu, détaillé, comme l’étiquette sur une bouteille de vin. C’est un support de correspondance physique, valorisant, convivial, sensoriel, qui, à lui seul, peut convoyer une image tangible de prestige et de luxe.

C’est tout le positionnement d’ITL, pour qui les adresses postales et le papier restent deux leviers marketing puis-sants, en les combinant aux canaux digitaux.

ITL veut accompagner les vépécistes vers le digital mais aussi les pur players vers la VPC dès lors que leurs produits et leur image sera mieux véhiculée par des moyens de communications plus valorisants comme le catalogue, le mailing, la lettre de correspondance.  

Ces média qui font toujours leur preuve - mais méconnus par la nouvelle génération de « développeurs » - permettent justement de développer une relation plus personnelle basée sur un storytelling authentique et un réel dialogue fidélisant et bien plus rentable à long terme dans bon nombre de secteurs.

ITL démontre les limites du marketing 100% digital et plaide pour des cam-pagnes multicanales bien ciblées, véritable levier commercial pour toucher toutes typologies de consommateurs.

• Une expertise distinctive dans le  profilage comportemental

Une adresse IP n’a de valeur que lorsque l’on maîtrise le profil de la personne en chair et en os, que l’on dispose d’informations sur son environnement et sa consommation effective. C’est en croisant les différents canaux de communication qu’on affine son ciblage pour des campagnes marketing plus impactantes.

ITL l’a bien compris et est par exemple en mesure de compléter une simple donnée client ou prospect, avec son email, son numéro de portable pour la joindre par sms, mais aussi avec de nombreuses autres données liées à son environnement géographique et social et son activité récente en matière d’achats à distance en VPC (Vente par correspondance) ou en e-commerce.

Page suivante
Contact presse

Adelise Foucault

NOIIZY