Georges Colin

Dossier de presse

Une belle histoire familiale

• 2 minutes de lecture
Contact presse

Maureen LABBAYE

NOIIZY

Un visionnaire profondément attaché au territoire agricole alsacien

En 1966, Georges Colin doit développer la ferme familiale pour continuer de faire vivre l’exploitation. Sur une idée de son père Albert, chevalier de l’ordre du houblon, il commence à déshydrater du persil dans l’arrière-cour de la ferme en utilisant le séchoir à houblon de la coopérative locale.

Récolte du persil par Georges Colin à Mittelhausen 

Le procédé est un succès ! Il vend par la suite les 12 vaches de son père pour se procurer son propre séchoir et se lance ainsi dans la déshydratation d’herbes aromatiques cultivées sur les terres de la famille. Ce sera le point de départ d’une passion pour les plantes aromatiques, les épices et la recherche des meilleurs produits pour donner du goût, chaque jour.

Une transmission familiale et un fort ancrage alsacien

Albert Colin, père de Georges et grand-père d'Éric, dans la cour de la ferme familiale à Mittelhausen

Georges Colin a transmis sa passion du monde agricole et des produits d’exception à son fils Eric, qui est aujourd’hui à la tête de l’entreprise. Il exploite toujours les terres familiales autour sa ferme de Mittelhausen, tout en continuant à sourcer les meilleures épices aux quatre coins du monde.

L'envie de partager une passion

Animée par la volonté de valoriser un savoir-faire artisanal et une expérience de plus de 50 ans dans les épices et les plantes aromatiques, la marque Georges Colin a été créée en 2020. Sa raison d’être : chercher les meilleurs producteurs et les meilleurs produits passionnés du goût, dans le respect de ses valeurs familiales.

Page précédente Page suivante
Contact presse

Maureen LABBAYE

NOIIZY