Sébastien Muller, nouveau Président de l'ARIA Alsace

L'Association Régionale des Industries Alimentaires (ARIA) Alsace défend, depuis bientôt trente ans, les intérêts des entreprises alimentaires et fédère les producteurs et industriels alsaciens. Elle assure la promotion du savoir-faire et des produits régionaux en France et à l'international, notamment à travers la marque bannière « Savourez l'Alsace ». Fondée en 1994, l’ARIA défend les intérêts économiques, industriels et commerciaux des entreprises alimentaires alsaciennes et assure par ailleurs leur représentation auprès des pouvoirs publics, administrations et instances régionales. Présidée par Sébastien Muller depuis mai 2022, l’ARIA souhaite asseoir durablement son rayonnement local et favoriser developpement de l'économie, du recrutement et de la digitalisation des 120 industriels qu'elle représente.

Contact presse

Sébastien Muller, nouveau Président de l'ARIA Alsace

Plus unie que jamais, l’ARIA Alsace désigne Sébastien MULLER, nouveau Président, dans un contexte inédit pour les IAA !

Vendredi 20 mai à Colmar, Sébastien MULLER, dirigeant de la Maison LE PIC, spécialisée dans les légumes gourmands à l’alsacienne et l’historique choucroute d’Alsace IGP, et anciennement co-président de l’Association Régionale des Industries Alimentaires (ARIA) d’Alsace, a été élu Président pour un mandat de 2 ans. Une nomination qui fait suite à un vote collectif des membres du Conseil d’Administration, à l’occasion de l’Assemblée Générale de l’association.


Sébastien MULLER, élu nouveau Président de l’ARIA Alsace

Pleinement investi depuis plus de 10 ans au sein de l’association professionnelle, Sébastien MULLER devient l’unique Président de l’ARIA Alsace pour un mandat de 2 ans qui débute sous tensions extrêmes. Son engagement a été salué par les membres du Conseil d’Administration, constitué de 20 industriels du territoire, qui ont plébiscité sa candidature.


Après avoir co-piloté de nombreux projets avec trois autres représentants - Valérie SIEGLER (Directrice générale de Spadel France), Isabelle HEUMANN (DG de l’industrie familiale des pains et crakers Heumann) et Jérôme MARIENNE (Directeur commercial de l’industrie de pâtes Alsaciennes Valfleuri) - il est apparu nécessaire pour ces co-présidents d’établir un seul membre à la tête de l’association pour une représentation plus forte et tangible des industries alimentaires d’Alsace. 


Elu également fin 2021 co-président de l’Association de promotion et de développement des marques alimentaires alsaciennes, et dirigeant moteur dans le rayonnement de la choucroute d’Alsace IGP, Sébastien MULLER entend inscrire son action dans l’intérêt commun, animé par un grand sens du collectif.

Unis dans l’adversité !

L’enjeu est de taille pour le second secteur économique d’Alsace ! Face aux récentes crises successives, les IAA - Industries Agroalimentaires d’Alsace ont démontré leur capacité à résister, se réinventer et à se dépasser. L’outil industriel, les valeurs communes et la solidarité ont permis à l’ensemble de la filière de se révéler exemplaire. Et pourtant, compte tenu des tensions multiples et actuelles sur les marchés, toute la filière flirte avec la zone rouge…


Depuis bientôt 30 ans, l’ARIA Alsace accompagne les IAA du territoire et développe 4 axes fondamentaux, nécessaires à leur survie et croissance durable: 


- La représentation et fédération des industries et marques alsaciennes, par des actions tant endogènes qu’exogènes


- Le développement de filières locales et de revalorisation via la marque «Savourez l’Alsace» 


- La compétitivité et le déploiement des produits alsaciens, à travers des opérations en supermarché et chez les grossistes, le guichet unique à l’export, le tourisme de savoir-faire (Escales Alsaciennes), la RSE … 


- Et prochainement, la digitalisation et la transformation des industries alimentaires, ainsi que le recrutement de profils en carence


Sébastien MULLER, désormais aux responsabilités, entend poursuivre et inscrire ces actions dans la continuité : 



« J’ai l’honneur, mais aussi la responsabilité, de représenter, à présent, l’ensemble des industries alimentaires d’Alsace. Jamais les IAA n’ont connu un tel contexte, où règnent des inquiétudes profondes. L’ARIA se doit plus que jamais d’être solidaire et innovante, en phase avec les besoins des adhérents. L’association se veut le tiers de confiance de tous les industriels, de la fourche à la fourchette. Elle se doit de les défendre et de les accompagner face aux défis majeurs actuels : inflation, problématiques d’approvisionnement, hausses des coûts de l’énergie … »



Bien entendu, de manière transversale, l’emploi et la digitalisation des industries, restent la clé-de-voute des chantiers à venir.  

Un déséquilibre profond pour les IAA

En 2 mois, la crise ukrainienne a amplifié les déséquilibres de la filière induits par les crises successives depuis 2020 : 


- Augmentation des prix de l’énergie (gaz et électricité)


- Hausse des prix des engrais et des cours mondiaux de céréales


- Forte augmentation des coûts de l’alimentation animale


- Raréfaction et hausse de certaines matières premières et intrants, dont l’emballage


- Hausse des coûts de transport


- Désorganisation des chaînes d’approvisionnement


- Pénurie et forte tension sur la main d’œuvre


À titre d’exemple, les pâtes alimentaires connaissent une inflation de +15 %, tandis que les farines de 11 %, les huiles de 10 %, les cafés torréfiés de 8 % … Naturellement, la question de la compétitive et de la viabilité économique se pose. D’autant que la menace d’une forte descente en gamme des achats alimentaires émerge déjà, eu égard au pouvoir d’achat en berne des consommateurs.


Bien que particulièrement résiliente pendant la crise du Covid, la profession est confrontée à des difficultés sans précédent : tendances inflationnistes, difficultés d’approvisionnement des matières premières et des intrants, grippe aviaire, désorganisation logistique… Et ces problématiques critiques se montrent vraisemblablement durables !


Tous les pays européens sont touchés. Carrefour de l’Europe, l’Alsace n’est pas en reste ! Pour l’heure, la chaîne alimentaire tient. Mais jusqu’à quand ?


L’ensemble du tissu agricole et industriel est considérablement mis à mal face à ces réalités socio-économiques. Il est urgent d’obtenir une prise de conscience forte des autorités et de tous les acteurs du secteur, pour trouver des solutions pérennes et collectives. L’effort se doit d’être partagé. Il en va de la pérennité des entreprises du 2e secteur industriel d’Alsace !

Vers un avenir local et souverain

Fort heureusement, l’ARIA Alsace dresse un constat sans appel. L’Industrie Alimentaire d’Alsace dispose d’un outil de production fiable et solide. Ses entreprises sont par nature engagées et promoteurs de référentiels de qualité. Ce qui permet à tout le secteur d’appréhender cette conjoncture complexe un peu plus sereinement.


L’ARIA Alsace affiche une volonté forte de travailler en local, de privilégier les circuits courts, de développer des filières souveraines (blé, fruits et légumes, houblon, moutarde …) et d’asseoir durablement le rayonnement de la marque alimentaire « Savourez l’Alsace », étendard fort pour l’Industrie Alimentaire d’Alsace, soutenu également par la Collectivité Européenne d’Alsace (CEA).


Pour y parvenir, en cette période incertaine, l’ARIA Alsace, et tous les acteurs du secteur, peuvent compter sur le soutien et les synergies de ses partenaires :


- En matière RSE et d’export directement soutenu par la Région Grand Est et travaillés en collaboration avec initiative durable et la CCI Alsace Eurométropole


- Le lobbying et la représentation des industries agroalimentaires avec l’ANIA


- La promotion de « Savourez l’Alsace » avec le soutien de la Collectivité Européenne d’Alsace, de l’ADIRA et de la Marque Alsace


- L’animation des marques alimentaires alsaciennes en partenariat avec Alsace Qualité, l’ADIRA et l’ADT


- Diverses actions avec l’UIA – Union Internationale des Alsaciens : l’Alsace Fan Day, District d’Alsace de Football …